Event Atelier national de validation du Plan National d’Adaptation aux Changements Climatiques (PNACC) et de présentation des résultats du premier Inventaire Forestier National (IFN) dans le cadre de la REDD+

Le Togo s’est engagé depuis plusieurs années dans une stratégie volontariste de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Les axes principaux sont la lutte contre: les mauvaises pratiques de production dans les secteurs économiques; la non maîtrise de la démographie; et l’incidence élevée de la pauvreté qui est exacerbée par les impacts négatifs des changements climatiques, renforçant la vulnérabilité des secteurs productifs et la pression sur les ressources naturelles. A cet effet, un document du PNACC a été élaboré. De même avec l'appui de la coopération allemande, le MERF exécute depuis 2014 le Programme ProREDD «  Appui au REDD+ Readiness et réhabilitation des forêts au Togo » avec la réalisation du premier Inventaire Forestier National (IFN) dans le cadre de la REDD+. Il est prévu du 25 au 26 octobre 2016 un atelier pour les deux programmes.

L’objectif principal de cet atelier dont environ 165 participants sont attendus est de valider le document du PNACCet les résultats du premier Inventaire Forestier Nationalpar parties prenantes nationales, en considérants leurs caractéristiques spécifiques dans un contexte de la mise en œuvre de la Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN) du Togo pour lutter contre le changement climatique. 

Download as iCalendar

Period 07/10/2016
Event location Lomé
Host Direction des ressources forestières/MERF
Event URL http://www.environnement.gouv.tg
Contact person ALI MAMOUKI
Email address: GNAMA Wiyao
Phone: 00228 91866392/21 22 40 29
Fax: 00228 21 22 40 29
Contributor Palakiyém ALI MAMOUKI
Geographical coverage Lome
Keywords inventaire, forestier

Contexte

Les changements climatiques constituent une menace réelle pour le développement des pays,en particulier pour les paysles moins avancés. Même une limitation du réchauffement planétaire en dessous de 2°C ne pourra éviter les effets néfastes des changements climatiques.

Le Togo fait déjà face à de fortes chaleurs, à la mauvaise répartition des pluies, aux inondations, aux sécheresses, aux vents violents et à l’élévation du niveau marin qui exacerbe le phénomène d’érosion côtière. De par les dégâts qu’ils causent, ces aléas climatiques influent fortement sur le développement du pays et menacent d’annihiler les efforts de croissance économique.

Le Togo s’est engagé depuis plusieurs années dans une stratégie volontariste de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Les axes principaux sont la lutte contre: les mauvaises pratiques de production dans les secteurs économiques; la non maîtrise de la démographie; et l’incidence élevée de la pauvreté qui est exacerbée par les impacts négatifs des changements climatiques, renforçant la vulnérabilité des secteurs productifs et la pression sur les ressources naturelles. Cette volonté politique se décline, entre autres, dans le Plan national d’action pour l’environnement (PNAE); le Programme National de Gestion de l’environnement (PNGE); la Stratégie nationale du développement durable (décembre 2011) ; la Stratégie nationale de renforcement des capacités pour la gestion de l’environnement (octobre 2008); le Programme national de réduction des émissions des gaz à effet de serre liées à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+) 2010-2050 ; la Stratégie nationale de réduction des risques de catastrophes au Togo (décembre 2009); le Cadre national des priorités à moyen terme (CNPMT) pour le Togo (2010-2015) et le Plan d’action national pour la gestion des ressources environnementales marines et côtières.

Dans le cadre de la relance de la coopération bilatérale entre la République du Togo et la République Fédérale d’Allemagne, les deux Gouvernements ont convenu de mettre en œuvre plusieurs programmes pour faire face au changement climatique : (i) le Programme FEE/PSC «Appui à la planification nationale de l’adaptation au changement climatique au Togo orientée vers les résultats» et (ii) le Programme ProREDD «Appui au REDD+ Readiness et à la réhabilitation des forêts au Togo » conformément à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Les deux Programmes (PNA et ProREDD)ont été conçus par la Coopération Togo-Allemagne en 2014 pour une durée d’exécution de 3 et 5 ans respectivement. La GIZ prend en charge la réalisation de ce programme en étroite coopération avec ses partenaires togolais, notamment le Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières (MERF) et autres ministères clés ainsi que les autres partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur de l’environnement en général et dans les secteursdu changement climatique et forestier en particulier.

Après avoir présenté sa CPDN (Contribution Prévue Déterminée au niveau National)à la COP 21 à Paris en 2015 et suite à la signature de l’accord de Paris en septembre 2016, Le Togo s’apprête, juste avant la COP22 à Marrakech, de vouloir valider son Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC) et de vouloir présenter les résultats de son premier inventaire forestier national (IFN) dans le cadre de la REDD+ ; tous les deux des avancées considérables envers la mise en œuvre des CPDN du Togo et envers une lutte efficace contre le changement climatique.

Pour assurer l’exécution de cet important évènement, il est attendu environ 165 participants pour l’atelier de la validation du Plan National d’Adaptation aux Changements Climatique (PNACC) et de la présentation des résultats du premier Inventaire Forestier National (IFN) dans le cadre de la REDD+ pour s’accorder sur l’ampleur et la complexité des actions menées dans le cadre de ces deux programmes.

Rappel sur l’Inventaire Forestier National

L’objectif du 1er Inventaire Forestier National (IFN) est de mettre à la disposition du Gouvernement togolais des données quantitatives et qualitatives de base sur les forêts naturelles, les plantations et les arbres hors forêts dans le domaine forestier de l’État, le domaine forestier des collectivités territoriales et le domaine forestier des particuliers pour la mise en place d’une gestion durable des ressources forestières.

Apres une phase de préparation la mise en œuvre du 1er Inventaire Forestier National au Togo a démarrée dans la Région des Savanes en début septembre 2015.

A cet effet, la GIZ à travers le ProREDD, en étroite collaboration avec le MERF, a organisé cinq ateliers régionaux d’information et de sensibilisation sur l’inventaire forestier national. En janvier 2016, le premier draft de la carte d’occupation des sols togolais a été présentée à Lomé et en fin mars les travaux des mesures sur terrain ont été conduite à une bonne fin dans la région Maritime après une durée de sept mois. Il faut noter que la carte d’occupation des sols et l’inventaire forestier national ont été réalisés avec l’appui technique du consortium  la DFS/UNIQUE. Avec l’unité de cartographie et avec l’unité de la gestion de la base de données des ressources forestières, mises en place à cet effet par le MERF, les données du premier IFN a Togo ont été analysées et discutées depuis le mois de juin 2016 à l’interne du MERF en vue d’être bienpréparé à la présentation des résultats lors de cet atelier.

 

Rappel des étapes de préparation du PNACC

Le processus PNAau Togo a connu deux grandes phases :

Phase préparatoire

Elle a permis de créer les conditions favorables pour la conduite,de manière participative, du processus PNA au Togo, à travers la réalisation des activités suivantes :

  • définition des points d’ancrage possibles pour l’adaptation au climat au sein des processus de planification et de budgétisation existants ;
  • analyse des capacités institutionnelles et techniques disponibles et définition d’objectifs d’amélioration des capacités ;
  • information et sensibilisation des décideurs sur le processus PNA ;
  • définition du mandat pour le processus PNA.

Sur la base de ces résultats, un projet de feuille de route pour la planification de l’adaptation au Togo à moyen et à long termes ainsi que la proposition d’une structure intersectorielle de coordination du processus PNA ont été développés.

En juillet 2014, un arrêté interministériel N°008/14/MPDAT/MEF/MERF a été pris, mettant en place le Comité technique de coordination du processus d’intégration de l’adaptation aux changements climatiques (ACC) dans la planification et la budgétisation au Togo. Composé des cadresde différents ministères, ce comité est coprésidé par le Ministère de la planification du développement et le Ministère de l’économie, des finances en collaboration avec le Ministère de l’environnement et des ressources forestières.

Lors de la planification opérationnelle, trois champs d’activité ont été identifiés : le renforcement des capacités des sectoriels ; l’intégration de l’ACC dans les documents de planification ; et la formulation d’un document de référence (PNACC).

Phase de formulation du PNACC

La phase de formulation du PNACC a été meublée par les activités majeures suivantes :

  • renforcement des capacités des parties prenantes nationales ;
  • analyse et choix des scénarios de changements climatiques futurs pour l’élaboration du PNACC ; et
  • formulation du document du PNACC.

En février 2016, une équipe de rédaction d’un guide d’intégration de l’ACC dans les documents de planification au Togo a été mise en place au sortir de l’atelier de formation des acteurs de la chaîne Planification–Programmation-Budgétisation-Exécution-Suivi-Evaluation (PPBESE) sur l’intégration de l’ACC dans la planification. Les travaux de cette équipe ont abouti au Guide d’intégration de l’ACC dans les documents de planification au Togo, validé en atelier national.

En juin 2016, ce fut le tour de l’équipe de formulation du PNACC d’être mise en place. Cette équipe a eu pour mission, la rédaction du PNACC.

La version provisoire du PNACC qui est soumis à l’examen des participants à l’atelier national de validation, a fait l’objet d’une validation technique par l’équipe de rédaction.

 

Objectifs et résultats attendus

Objectifs de l’atelier

L’objectif principal de cet atelier est de valider le document duPNACCet les résultats du premier Inventaire Forestier Nationalpar parties prenantes nationales, en considérants leurs caractéristiques spécifiques dans un contexte de la mise en œuvre de la Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN) du Togo pour lutter contre le changement climatique.

Il s’agira plus spécifiquement :

(i)            de présenter lePNACC et l’IFNaux parties prenantes nationales ;

(ii)           de discuter, amender et améliorer la version provisoire du PNACC et de l’IFN ;

(iii)          procéder à la validation du PNACC et des résultats de l’IFN.

Résultats attendus

Dans le cadre de cet atelier de validation, trois résultats majeurs sont escomptés :

(i)    les participants ont pris connaissance du contenu du PNACC et de l’IFN ;

(ii)   les participants ont compris davantagela pertinence de prendre en compte l’ACC dans les documents politique, stratégique de planification et de budgétisation ;

(iii)  le PNACCet les résultats de l’IFN sontvalidés.

100 dernieres ajouts RSS Feed RSS Feed