File Politique forestière du Togo (PFT)

Download PFT_Final (éditée).doc (French, 2 MB)
Upload date 27 Mar 2015
Contributor Palakiyém ALI MAMOUKI
Geographical coverage Togo,
Keywords Politique, national, forestière,
Release date 13/04/2015
All versions
# Language File name Contributor Upload date Size Content type
1 French PFT_Final (éditée).doc (current) Palakiyém ALI MAMOUKI 27 Mar 2015 2 MB application/msword

La forte dégradation des ressources naturelles au Togo, due à l’absence d’une gestion rationnelle du milieu naturel, au faible succès des projets et programmes antérieurs, aux effets des changements climatiques, etc. pousse actuellement le Gouvernement togolais à se doter d’une politique forestière qui sera un facteur important de développement durable.

Deux outils majeurs de planification ont servi de soubassement à l’élaboration de la politique forestière du Togo (PFT) : la loi n°011 du 13 mars 2007 portant décentralisation, afin de prendre efficacement en compte les spécificités régionales et locales dans la modification des tendances actuelles de dégradation des ressources naturelles et la déclaration de politique forestière par le décret n°2011-002/PR du 5 janvier 2011.

Sur la base du diagnostic qui fait ressortir de nombreuses disfonctionnements (assèchement des retenues d’eau, banalisation des feux de végétation et du braconnage, déboisement des berges des cours d’eau, dégradation des écosystèmes et des habitats fauniques, dépendance évolutive en bois d’œuvre vis-à-vis des pays voisins, développement informel des filières forestières, diminution des capacités de stockage des cours d’eau, ébranchage abusif des arbres fourragers, érosion des sols, occupation des forêts classées, phénomènes croissants d’inondation, pollution des cours d’eau, production généralisée de charbon de bois, réduction continue de la biodiversité, surpâturage, etc.), la politique forestière a pour vision «A l’horizon 2035, le Togo atteint une couverture forestière de 20%, couvre entièrement ses besoins en produits ligneux, conserve sa biodiversité et assure une protection durable des zones à risque ainsi que les habitats de faune».