News CELEBRATION CUMULEE ET EN DIFEREE DES JOURNEES MONDIALES DES ZONES HUMIDES, DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE, DES TRAITES ET ACCORDS CONNEXES -

Dans le cadre des journées mondiales de la diversité biologique, des zones humides, traitées et accords connexes célébrées respectivement le 02 février et le 22 mai 2019, le ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature a bien voulu cumuler la célébration de ces deux journées internationales à Nangbéto le 8 août 2019, en raison de calendrier et d’insuffisance de moyens. L’évènement a été co-organisé avec la Communauté Electrique du Bénin (CEB),  l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC) et l’ONG Odiae.

Concerned URL http://tg.chm-cbd.net/news/news_add_html
Source DRF, ALI MAMOUKI
Release date 23/08/2019
Contributor Palakiyém ALI MAMOUKI
Geographical coverage Nangbéto
Keywords biodiversity

 

Le ministère de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature a célébré le 8août 2019 les journées mondiales de la biodiversité, des zones humides, traités et accords connexes. Ainsi, par souci d’efficacité et d’efficience dans l’organisation pour plus de lisibilité d’une part, et d’économie d’énergie, de ressources financières et de temps d’autre part, le département a jugé nécessaire de co-organiser lesdits évènements avec la Communauté Electrique du Bénin (CEB) et l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC).

Les activités et manifestations sont prévues pour la période allant du mercredi 07 au 31 août 2019 mais la céremonie commémorative s'est deroulée le 08 août 2019 sur le site du barrage hydrauéléctrique de Nangbéto.

Au-delà de l’ambiance festive ayant marquée l' évènement, l' objectif  premier est la sensibilisation de masse. Aussi, le ministère a mener des activités concrètes au bénéfice des populations locales et des écosystèmes. Pour se faire, le site du barrage de Nangbéto est ciblé pour accueillir les activités devant marquer cette célébration. A ce titre, il est prévu des actions de reboisement sur une superficie de 20 ha dans le domaine de la CEB à Nangbéto.  Laquelle activité est exécutée par les populations des cinq cantons riveraines du barrage de Nangbéto.

OBJECTIFS

L’objectif général de cette célébration cumulée est d’amener les populations des préfectures de l’Ogou et d’Anié notamment des cinq cantons riverains du barrage de Nangbéto (Akparè, Ountivou, Atchinindi, Glitto et Katoré) à la prise de conscience pour la mise en œuvre des différentes conventions, traités et accords cités ci-dessus afin d’assurer une meilleure conservation et une utilisation durable des ressources de leurs terroirs.

De façon spécifique, il s’agira de :

 

  • Sensibiliser le public à la protection et aux bonnes pratiques de gestion durable des zones humides, de la biodiversité, des terres et de leurs ressources ;
  • renforcer l’éducation environnementale en milieu scolaire en faisant des jeunes, femmes et élèves des « passeurs d’idées » pour l’appropriation locale des connaissances sur les zones humides, la biodiversité, les terres y compris leurs ressources et la diffusion de ces connaissances à leurs familles et amis pour provoquer ainsi un effet de boule de neige qui va atteindre le grand public ;
  • appuyer les communautés locales à renforcer leur résilience face aux effets des changements climatiques à travers la valorisation durable des zones humides, de la biodiversité, des terres et de leurs ressources ;
  • reboiser au moins 20 ha du domaine de la CEB à Nangbéto en Khaya senegalensis, Anogeisus leocarpus, Pterocarpus erinaceus, Cedrela odorata, Gmelina arborea et Sena siamea.

 RESULTATS ATTENDUS

  • Le public (environ 5000 personnes) est sensibilisé sur la protection et sur les bonnes pratiques de gestion durable des zones humides, de la biodiversité, des terres et de leurs ressources ;
  • l’éducation environnementale en milieu scolaire est renforcée notamment dans huit établissements scolaires impliqués
  • 2000 personnes environ ont bénéficié d’un renforcement de capacités visant à améliorer leur résilience face aux changements climatiques.
  • Au moins 20 ha du domaine de la CEB à Nangbéto sont reboisés en Khaya senegalensis, Anogeisus leocarpus, Pterocarpus erinaceus, Cedrela odorata, Gmelina arborea et Sena siamea.