News L’AFMERF veux outiller les femmes sur la législation forestières

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, édition 2018, l’Association des Femmes du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (AFMERF) a organisé  en collaboration avec l’Organisation Mondiale des Nations Unies pour l’Alimentation au Togo (FAO), un  atelier de sensibilisation  des ONG féminines sur les textes juridiques et autres dispositions connexes en  matière de création et de gestion des forêts au Togo.

Concerned URL http://environnement.gouv.tg/fr/content/les-femmes-du-merf-pour-sauver-les-forets
Source DRF
Release date 15/03/2018
Contributor jean marc Gnama
Geographical coverage Togo,
Keywords Forêts, AFMERF, ressources forestières, biodiversité, Togo,

Cet atelier initié à l’intention des membres de l’AFMERF et de ceux du consortium femmes REDD+ a été  ouvert par le préfet de la Kozah, le Col Bakali, en présence du chargé de la FAO, M. Djiwa Oyétoundé. 
« renforcer la capacité de participation de la femme au processus de gestion durable des forêts au Togo par la maîtrise des textes juridiques et autres dispositions connexes y afférentes », c’est l’intérêt d’un atelier qui a regroupé une trentaine de femmes issus du ministère en charge des ressources forestières et des ONG partenaires.
Le Togo est le pays qui dispose d’un taux annuel de déforestation le plus élevé dans la sous région ouest africaine, soit 5,1% ce qui représente une perte de 15 000 à 20 000 hectares. Les femmes étant les plus grandes utilisatrices de bois comme énergie de cuisson ou à des fins commerciales, l’AFMERF         a jugé important de les impliquer dans la recherche des solutions pour une gestion durable des ressources forestières qu’elles soient ligneuses ou non.  Pour aider à la préservation des forêts, les femmes doivent maitriser les textes juridiques,  d’où la vulgarisation de la loi cadre sur l’environnement, du code forestier et d’autres textes régissant, la gestion forestière.