News Session de formation des formateurs des centres de formation charges du programme de formation intégrée « gestion durable des terres-gestion des risques de catastrophes-adaptation aux changements climatiques »

Le Projet « Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT) financé sur don de GFDRR-EU/FEM et de TerrAfrica au bénéfice de la République du Togo est mis en œuvre à travers le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, a organisé du 17 au 28 novembre 2015, une session de formation des formateurs des centres professionnels et des cadres du MERF.

Source Direction des Ressources Forestières, MERF
Release date 26/01/2016
Contributor jean marc Gnama
Geographical coverage Togo,

Depuis 2012 le Projet « Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT) financé sur don de GFDRR-EU/FEM et de TerrAfrica au bénéfice de la République du Togo est mis en œuvre à travers le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières.  La mise en œuvre de ce projet  PGICT participe de la Politique du Gouvernement en matière de gestion de l’environnement et des ressources forestières dans l’optique de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi ainsi que du Développement Durable.

Au  titre de la composante 2 de ce projet, il est prévu, la mise  œuvre à l’échelle communautaire des activités visant l’adaptation aux changements climatiques, notamment par l’adoption des pratiques de gestion durable des forêts, le développement de l’agriculture résistant aux aléas climatiques et les bonnes pratiques de gestion durable dans et autour des aires protégées. L’objectif visé par ce projet est d’accroitre la capacité de résilience des communautés rurales et urbaines face aux effets des changements climatiques. La mise en œuvre de cette composante nécessite le renforcement de capacité des acteurs qui sont chargés d’accompagner les communautés notamment les organisations paysannes, les groupements dans l’atteinte de ces objectifs à travers des formations spécifiques dans des domaines précis. Il s’agit bien attendu, des OSC, des ONG et Associations,  les agents de l’administration publique, principalement du MERF et du MAEP.

Dans cette perspective, le projet, s'est proposé de renforcer la capacité aussi bien du secteur public,  privé , que de la société civile à travers une série de formation qualifiante et modulaire sur les bonnes pratiques en gestion durable des terres, des forêts, d’adaptation aux changements climatiques et en réduction des risques de catastrophes. Mais pour bien réussir cette activité, une étude a été réalisée par le consultant Mr. YAMAOGO Michel en vue de connaître réellement les besoins en matière de capacités à renforcer en gestion durable des terres (GDT), gestion des forêts (GDF), changements climatiques (CC) et gestion des risques de catastrophes (GRC) assortie d’une trousse de modules de formation intégrée dans les domaines sus-cité destiné d’abord à la formation des formateurs qui seront chargé plus tard d’animer les sessions de formations aux bénéfices de 800 agents de terrain  toute catégorie confondue issu des centres de formation à savoir : INFA de Tové, CIDAP de Niamtougou-Baga et CD2A de Cinkasé.

Please note that this information has expired.