Folder Biodiversité

La biodiversité au Togo est perçue à travers ses composantes que sont les écosystèmes aquatiques et terrestres, la flore et la faune.


Les Ecosystèmes


Les écosystèmes togolais, très diversifiés, comprennent aussi bien des écosystèmes terrestres qu’aquatiques qui sont malheureusement en perpétuelle dégradation suite aux nombreuses pressions anthropiques. On distingue :


Les écosystèmes terrestres constitués de forêts semi-décidues, de forêts sèches et de forêts claires, des forêts galeries et ripicoles de savanes guinéennes et soudaniennes.


Les écosystèmes aquatiques sont constitués d’écosystèmes fluviaux, lacustres, marins, piscicoles, des retenues d’eau  et d’un écosystème particulier, les mangroves.


Les écosystèmes fluviaux regroupent les bassins fluviaux dont le bassin de la Volta, le bassin du Mono, le bassin du Zio-Haho. La flore est constituée d’algues et de nénuphars. La faune est riche en diverses espèces de poissons et de crustacés.


Les écosystèmes lacustres comprennent les lagunes, les mares artificielles ou naturelles, temporaires ou permanentes. La flore est constituée d’algues (mal connues), de nénuphars , mais aussi de plantes envahissantes telles que les laitues d’eau, la jacinthe d’eau et des lentilles. La faune est dominée par des poissons.


Les écosystèmes marins sont constitués essentiellement de sables, de deux zones rocheuses et des ressources vivantes notamment les algues, les poissons, les mammifères marins et les reptiles dont certains sont menacés de disparition.


La flore sous-marine est très mal connue, à l’exception des algues dont quelques peuplements du beach-rock ont fait l’objet d’inventaires sommaires à des fins pédagogiques. La faune marine est riche. On rencontre aussi des espèces migratrices notamment des mammifères (Baleine, Dauphin etc.), des reptiles (tortues) et des oiseaux.


La diversité des écosystèmes a favorisé une grande variété de la flore et de la faune du Togo.


La flore et la faune

La flore togolaise compte 3491 espèces terrestres et 261 espèces aquatiques représentant tous les groupes systématiques actuellement recensés sur le territoire national. Une seule espèce végétale, Phyllanthus rouxii (Euphorbiaceae) poussant sur les collines ferrugineuses au Nord de Bassar est signalée comme endémique. Plusieurs espèces sont menacées d’extinction,  en danger ou vulnérables.

L’inventaire de la faune togolaise a permis de recenser 3476 espèces dont 2312 espèces terrestres, 1146 aquatiques et 18 espèces terrestres domestiques (Mammifères, Oiseaux) ; trois espèces  d’amphibies sont endémiques  au Togo. Il s’agit de : Conraua derooi dans les forêts semi-décidues de Kloto (Région des Plateaux), Aubria subsubgillata à Kovié (Région Maritime), Bufo togoensis dans le Massif d’Adélé (Région Centrale).


Quatre espèces de tortues marines migratrices fréquentent les côtes togolaises  soit pour y pondre (Chelonia mydas, Lepidochelys  olivacea, Dermochelys coriacea) soit pour s’alimenter (Erethmochelys imbricata).


Les dauphins et les baleines sont également présents dans les eaux marines togolaises.


Dans certains  plans d’eau répartis sur l’étendue du territoire, des crocodiles, des hippopotames, des lamantins, espèces protégées, y sont recensées.

Folder La faune
Folder La flore
Folder Les aires protégées
Folder Les écosystèmes
Folder Pressions et ménaces sur la biodiversité au Togo
Folder Programmes et activités